Conférence de l’aide aux victimes CSOL-LAVI

La Conférence suisse de l’aide aux victimes est une conférence technique de la CDAS. Sa tâche est d’assurer une application efficace et uniforme de la loi sur l’aide aux victimes dans les cantons.

Tâches

Les tâches importantes de la Conférence de l’aide aux victimes sont

  • l’échange d’informations et d’expériences entre les différents services cantonaux de l’aide aux victimes (autorités d’indemnisation des victimes et centres de consultation pour les victimes), ainsi qu’avec la Confédération et les autres acteurs de l’aide aux victimes,
  • l’élaboration et la publication de recommandations sur la mise en œuvre de la loi sur l’aide aux victimes
  • le conseil aux organes politiques CDAS ainsi que
  • la représentation technique des cantons dans les projets et les dossiers de la Confédération.

Composition et organisation

La Conférence suisse de l’aide aux victimes – dont la désignation officielle est : Conférence suisse des offices de liaison de la loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (CSOL-LAVI) – est composée de

  • 2 délégués de chacune des 4 conférences régionales (Suisse latine, Suisse du Nord-Ouest, Suisse centrale et Suisse orientale), et
  • 4 représentations des centres de consultation pour les victimes (également des 4 régions), et
  • d’une représentation du Secrétariat général de la CDAS, de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) et de l’Office fédéral de la justice (OFJ) à titre consultatif.

Elle se réunit deux fois par an en plénière, un comité composé d’un représentant par région et du SG CDAS prépare les séances des Assemblées plénières. Le SG CDAS assure la gestion administrative de la conférence.

Thèmes principaux

Les thèmes principaux actuels de la CSOL-LAVI sont les suivants.

Révision du Code de procédure pénale (CPP) : la CSOL-LAVI a élaboré une prise de position sur la révision du Code de procédure pénale à l’attention du Comité CDAS. Elle a été soumise au DFJP le 9 mars 2018.

Accès amélioré à l’aide aux victimes : en mai 2019, la CDAS a lancé un nouveau site Web d’information sur l’aide aux victimes : www.aide-aux-victimes.ch. Elle veut ainsi mieux faire connaître l’aide aux victimes au grand public et décrire ses prestations de façon simple et facile à comprendre.

Recommandations : actuellement, la CSOL-LAVI est en train d’élaborer des recommandations sur la prise en charge des coûts de l’aide juridique. Elles seront vraisemblablement publiées fin 2019. De même, elle est en train de vérifier ses recommandations concernant le financement des séjours en maison d’accueil pour femmes.

Aide aux victimes et aide sociale: en collaboration avec la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS), la CSOL-LAVI a publié en 2018 un document de base sur les points de convergence entre l’aide aux victimes et l’aide sociale avec des conseils d’application pour la pratique.

Événements extraordinaires : en 2018 et 2019, la CSOL-LAVI a élaboré des principes et des fiches d’information pour la coordination de l’aide aux victimes en cas d’événements extraordinaires.

Harcèlement obsessionnel : en collaboration avec le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG), la CSOL-LAVI compile actuellement des supports de travail sur la thématique du conseil aux victimes de harcèlement obsessionnel.

Mise en réseau au niveau international : depuis 2014, la CSOL-LAVI est un membre associé de victim support europe.