Prise en charge de proches

Les personnes handicapées ou âgées sont souvent prises en charge et soignées à domicile par des proches. Cette thématique figure déjà depuis des années à l’agenda politique. Les projets au niveau fédéral suscitent une nouvelle dynamique dans les cantons et les communes.

Compte tenu de l’évolution démographique et sociale, la prise en charge de proches devient un sujet de plus en plus brûlant : de plus en plus de personnes toujours plus âgées ont besoin d’être prises en charge. Des mesures politiques sont donc nécessaires. La prise en charge de proches est une nouvelle priorité de la CDAS. Elle s’engage à améliorer la compatibilité entre le travail de prise en charge et la vie professionnelle.

Nouvelle loi fédérale sur la prise en charge de proches

Ceux qui prennent en charge leurs proches sont souvent pénalisés : aucun soutien n’est accordé aux proches aidants pour qu’ils puissent s’assurer un minimum vital. Il est rare que des compensations financières soient versées pour le travail bénévole de prise en charge. L’indemnité est modeste dans la plupart des cas. Ceux qui réduisent leur charge de travail pour s’occuper de leurs proches gagnent moins et doivent s’attendre à des rentes (AVS/LPP) moins élevées. Et ce, bien que l’aide des proches soit indispensable : sans leur soutien, une personne ayant besoin d'une prise en charge ne peut généralement pas rester à la maison.

La CDAS a ainsi soutenu une nouvelle loi fédérale sur l’amélioration de la conciliation entre activité professionnelle et prise en charge de proches. L’adaptation de différentes lois permet d’améliorer sensiblement la conciliation de l’activité lucrative et de la prise en charge de proches (p. ex. maintien du paiement du salaire en cas d’absences de courte durée dans le Code des obligations ; extension des bonifications pour tâches d’assistance dans le système AVS ; introduction d’un congé rémunéré pour la prise en charge dans le régime des allocations pour perte de gains). Les modifications du CO et de la LAVS entrent en vigueur au 1er janvier 2021. Le congé rémunéré de 14 semaines pour la prise en charge d’enfants gravement malades ou accidentés selon le régime des APG s’applique quant à lui à partir du 1er juillet 2021.

Journée des proches aidants

Le 30 octobre a été proclamé jour des proches aidants. La CDAS recommande à tous les cantons de soutenir cette journée d’action, d’initier des manifestations ou de participer à des projets déjà existants. Cette journée d’action a pour but de reconnaître le travail accompli par les proches aidants et de les remercier. Leur investissement important – souvent discret, à l’arrière-plan – est indispensable au maintien de soins de haute qualité du système de santé suisse.

Les soins et la prise en charge de proches permet à de nombreuses personnes de conserver leur indépendance et leur autonomie au quotidien. Les personnes nécessitant de l’assistance qui le souhaitent peuvent ainsi vivre plus longtemps à domicile dans de bonnes conditions, sans avoir à emménager en maison pour personnes âgées, en EMS ou en home.