Communiqué de presse

Vous trouverez ici les derniers communiqués de presse sur les principaux projets et décisions de la CDAS.

Communiqué de presse

9 mai 2019 | Communiqué de presse

Les directrices et directeurs des affaires sociales mettent l’accent sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique

Die kantonalen Sozialdirektorinnen und Sozialdirektoren haben an
ihrer Jahresversammlung im Beisein von Bundesrätin Keller-Sutter den Fokus aufs Thema
Prävention von Gewalt an Frauen und häuslicher Gewalt gelegt. Konkret haben sie Schritte in
der Umsetzung der Istanbul-Konvention unternommen – namentlich den Zugang von Opfern
zur Opferhilfe verbessert sowie auf Basis einer Analyse über die Schutzunterkünfte (Frauenhäuser)
Folgemassnahmen definiert. Ein weiteres wichtiges Thema waren gewaltbetroffene
Flüchtlingsfrauen in der Schweiz: Wie sie wirkungsvoll unterstützt werden können, wollen die
Mitglieder der Sozialdirektorenkonferenz (SODK) in den nächsten Monaten vertieft prüfen.
Als Nachfolger für den abgetretenen Waadtländer Staatsrat Pierre-Yves Maillard wählten sie
den Genfer Staatsrat Thierry Apothéloz zum neuen Vorstandsmitglied.

29 mars 2019 | Communiqué de presse

La CDAS soutient la Charte Aide Sociale Suisse: Les cantons, villes et organisations de la société civile s'engagent en faveur d'une aide sociale solide et équitable

S’allier pour une aide sociale forte: la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), l'Union des villes suisses, la Croix-Rouge suisse, la Société suisse d’utilité publique (SSUP) et d'autres organisations spécialisées lancent conjointement la "Charte Aide Sociale Suisse". Les institutions s'engagent ainsi en faveur de l'aide sociale et de la coopération fédérale. Pour les organisations participantes, l'aide sociale constitue un élément clé de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, et donc un facteur indispensable à la stabilité sociale.

26 novembre 2018 | Communiqué de presse

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales est en faveur d’un congé de paternité de deux semaines

Dans le cadre de leur Assemblée plénière, les directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales se sont prononcés en faveur d'une variante modérée du congé de paternité : au lieu de quatre semaines de congé, comme le veut une initiative populaire, ils estiment que deux semaines sont plus appropriées et plus compatibles avec les besoins des milieux économiques. La Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales est convaincue que le congé aide les pères à renforcer les liens affectifs avec la mère et l'enfant. En outre, la Conférence a élu le landamman Christoph Amstad du canton d'Obwald au rang de représentant de la Suisse centrale au sein du Comité.

18 mai 2018 | Communiqué de presse

Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales sous le signe de l’aide sociale et de l’accompagnement de proches aidants

À Delémont (JU), lors de leur Assemblée annuelle, les directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales ont échangé leurs points de vue et leurs positions sur les détectives sociaux, sur la mise en œuvre des normes révisées de l’aide sociale et sur l’assistance à domicile aux personnes âgées et en situation d'handicap par des proches aidants. En outre, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales a affirmé vouloir développer, dans les années à venir et de concert avec la Confédération, la politique en faveur des personnes handicapées. Elle a également noté avec satisfaction que les négociations sur la Convention relative aux indigents dénoncée entre la Suisse et la France aboutissent au remboursement de la quasi-totalité de leurs créances.

30 avril 2018 | Communiqué de presse

Agenda Intégration commune

La Confédération et les cantons veulent intégrer plus vite et de manière plus durable les personnes réfugiées et admises à titre provisoire – et donc aussi diminuer leur dépendance de l’aide sociale. À cette fin, l’agenda Intégration commune prévoit des investissements plus élevés, des objectifs d’efficacité concrets et un processus d’intégration contraignant pour tous les acteurs. À l’avenir, la Confédération augmentera le forfait d’intégration de 6000 CHF à 18 000 CHF par personne.

Les coûts d’intégration en faveur des personnes du domaine de l’asile ainsi que les coûts ultérieurs liés à une intégration échouée représentent une charge financière supplémentaire importante pour les cantons. De ce fait, en mars 2017 les cantons ont exigé que le Conseil fédéral participe de manière beaucoup plus importante à l’encouragement de l’intégration de personnes réfugiées reconnues (R) et admises à titre provisoire (AP). Or la Confédération et les cantons ont convenu d’intensifier l’intégration spécifique.

En parallèle à l’agenda Intégration, la Confédération et les cantons ont mené des négociations sur l’indemnisation adéquate des coûts pour les personnes mineures non accompagnées dans le domaine de l’asile (MNA) et ont également trouvé un accord dans ce domaine. Ces jeunes doivent trouver leur chemin en Suisse sans la protection de leur famille. En raison de leur vulnérabilité, ils ont des besoins particuliers en matière de logement et doivent être pris en charge de manière plus intensive que les adultes, ce qui entraîne des coûts élevés pour les cantons. Dorénavant, la Confédération versera aux cantons CHF 86 par jour au lieu de CHF 50 pour chaque MNA. Vu le nombre de MNA s’élevant actuellement à 2200 personnes (état fin février 2018), les cantons recevront environ 30 millions de francs de plus.

22 janvier 2018 | Communiqué de presse

Harmonisation des prestations d'aide sociale dans presque toute la Suisse

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) constate avec satisfaction que 23 cantons mettent déjà en œuvre les normes révisées de l’aide sociale. L’objectif d’une harmonisation de l’aide sociale en Suisse est donc largement atteint.

27 novembre 2017 | Communiqué de presse

La Conférence des directrices et directeurs des affaires sociales a élu la conseillère d'État Susanne Schaffner au Comité CDAS

Lors de sa séance du 24 novembre 2017, l’Assemblée plénière de la CDAS a élu la conseillère d’État Susanne Schaffner (SO) au rang de nouvelle représentante de la Suisse du Nord-Ouest au sein du Comité.
Elle est à la tête du département de l’intérieur du canton de Soleure, qui comprend le bureau de la sécurité sociale, de la santé, des migrations, l’office de l’exécution des peines ainsi que la police. Avant de s’engager au sein du gouvernement, elle dirigeait une étude d’avocat à Olten. En tant qu’avocate spécialisée en responsabilité civile et en droit de la sécurité sociale et co-auteur du commentaire sur la législation relative à l’aide aux victimes, elle s’est particulièrement engagée en faveur des droits des victimes et des patients.

Mme Schaffner sera responsable du dossier concernant l’aide aux victimes au sein du Comité CDAS et travaillera au sein du GTRA en tant que représentante Suisse alémanique de la CDAS.

Contact

Secrétariat général CDAS
031 320 29 99
office@sodk.ch